brasserie de bastogne

Une partie du secret ancestral s\\\'en va un peu vers le Mexique…


Brasserie Caulier

 

C’est dans le profond Hainaut qu’est née Caulier Dev., en 1842, à Neufvilles plus précisément. La fin du XIXème siècle est plutôt prospère pour la brasserie, qui acquiert bien vite deux autres bâtiments pour développer ses activités à Mons et à Bruxelles. Au XXème siècle, la disparition d’Edmond Caulier, le fondateur de la brasserie, marquera petit à petit le début des changements majeurs de la brasserie. La banqueroute de 1971 sera l’un d’entre eux. Sous l’égide d’Edmond Leburton, le premier ministre belge de l’époque, qui voulait protéger le travailleurs, la brasserie sera sauvée et un accord secret fut conclu entre Caulier, Artois et Piedboeuf. Les nouveaux partenaires investirent dans l’ancienne brasserie Caulier, qui ferma ses portes en 1993. Le bâtiment devint alors ce qu’on appelle aujourd’hui « l’Expo Centre de Mons ». On dit aujourd’hui que l’accord secret conclu entre les trois brasseries donna naissance à ce qui devint Belbrew, Interbrew, Inbev et probablement AB Inbev. Des vestiges de la brasserie initiale subsistent encore dans le village de Neufvilles. L’ancienne rue Centrale, là où tout commença, porte à présent le nom de « rue Caulier ».



Caulier 28 Pale Ale

 

Pour Bières et Saveurs, c’est la 28 Pale Ale qui sera associée….à la Tequila ! Un mariage étonnant entre les agrumes de Simcoe et le mat toasté qui marquent bien cette blonde de 5° avec la puissance et la force de la Tequila. Comme toutes les Caulier, la 28 Pale Ale est sèche en bouche et les bulles sont discrètes. Son goût évolue fortement dans le palais.

 

 

 


Brasserie Caulier
Brasserie Caulier